Comment bien semer votre gazon - 6 conseils pour réussir

  • Publié le : 19/04/2024
  • Catégories :  
  • Jardin

Vous souhaitez savoir comment semer un gazon tout neuf sur une partie de votre extérieur, afin de le valoriser et de le rendre plus esthétique ? Il s'agit d'une démarche délicate, qui implique de nombreuses tâches. Vous devez choisir le bon moment, préparer votre terrain et l'enrichir, choisir les graines à planter, réaliser un semis qualitatif et faciliter le développement de votre herbe. Découvrez nos 6 conseils pour bien semer du gazon !

1-Privilévigiez le printemps et l'automne pour planter votre gazon.

Le printemps et l'automne sont les 2 saisons idéales pour semer un nouveau gazon, car les risques de gel et de sécheresse sont moindres. Vos graines sont dans les conditions idéales pour bien germer, ce qui vous permet de bénéficier d'une pelouse uniforme.
Cependant, veillez à vous adapter au climat de votre région.  Si vous choisissez de planter votre pelouse au printemps, attendez la fin des gelées matinales, le réchauffement de votre sol et la diminution des précipitations, afin que vos semis soient couronnés de succès. Le milieu de la saison printanière (vers mi-mai) est le meilleur moment pour procéder. En automne, privilégiez les mois de septembre ou d'octobre. Répartissez le travail sur 2 week-ends : le premier doit être consacré à la préparation de votre terrain, ce qui vous permet de réaliser les semis la semaine suivante.

Jardinier en tenue de travail retournant le sol de son jardin avec une bêche

2-Préparez la terre pour les semis de gazon

Avant d'installer vos graminées, vous devez vous occuper du sol que vous souhaitez ensemencer, afin qu'il soit prêt à accueillir vos graines. Cette démarche comporte plusieurs étapes :
Délimitez la surface que vous souhaitez engazonner : vous pouvez vous servir de piquets, reliés par de la ficelle, ou d'un tuyau d'arrosage, par exemple.
Nettoyez la zone qui accueillera votre future pelouse pour éviter que celle-ci soit envahie par les mauvaises herbes : débroussaillez, fauchez et/ou tondez très court. Ensuite vous devez désherber, pour mettre la zone à nu.
Amendez votre substrat, afin de le rendre plus propice à la pousse de vos graminées (ex : ajouter du terreau ou du compost pour optimiser un sol trop calcaire). L'amendement doit être étalé à la surface du terrain à engazonner.
Enrichissez votre sol avec un engrais contenant de l'acide phosphorique et du potasse, pour favoriser la pousse. Appliquez-le également à la surface de la terre.
Labourez votre terre, afin de bien mélanger l'amendement et l'engrais à la terre et pour aérer et homogénéiser votre substrat.
Nivelez le sol, afin de le débarrasser de tous les trous et les bosses qui s'y trouvent : vous devez le faire une semaine avant de semer. Profitez-en pour retirer tous les cailloux et les autres déchets restants.
Tassez le substrat, afin d'éliminer les poches d'air : utilisez un rouleau si nécessaire. Concluez la préparation en passant un coup de râteau.
Votre sol est maintenant fin prêt pour les semis.

3- Effectuez des semis optimisés

Vous devez choisir soigneusement vos graines afin que votre pelouse corresponde à vos désirs. Semez équitablement pour que votre gazon soit homogène.

Choisissez vos graines et préparez-les pour les semis.

Les graines que vous plantez déterminent les caractéristiques et la qualité de votre pelouse. Vous devez donc vous assurer que vous choisissez les bonnes graminées, en utilisant plusieurs critères :
Le climat régional (ensoleillement, précipitations, etc.).
La nature de votre sol (lourd, sec, etc.).
L'utilisation que vous souhaitez en faire (ex : terrain de jeux).
Les soins que vous pouvez lui apporter.
Etc.
Vous pouvez demander conseil à un spécialiste (pépiniériste, etc.) pour choisir plus facilement. En général, vous avez besoin de 20 à 40 g de graines par mètre carré, pour obtenir une pelouse suffisamment dense. Néanmoins, nous vous conseillons de suivre les recommandations affichées sur le produit sélectionné,, pour être certain d'utiliser la bonne quantité.