Comment tailler votre haie sans vous fatiguer ? - 6 conseils

  • Publié le : 15/02/2024
  • Catégories :  
  • Jardin

Vous taillez votre haie vous-même mais vous en avez assez d'être épuisé(e) et endolori(e) à la fin de la coupe ? Nous souhaitons vous aider !
L'entretien d'une haie est une tâche éprouvante, qui demande du sérieux, de la méthode et du matériel adapté, afin de déboucher sur un résultat satisfaisant. Découvrez 6 conseils qui vous permettront de tailler votre haie efficacement et sans vous fatiguer inutilement !

1-Taillez votre haie régulièrement

Un entretien régulier de votre haie est la première bonne pratique qui vous permettra de limiter la fatigue accumulée pendant la taille. En effet, cela vous permet de maîtriser sa croissance. Vous n'aurez pas besoin de vous épuiser à couper une haie devenue gigantesque. Par ailleurs, une taille régulière est meilleure pour votre clôture végétale, car des élagages trop stricts nuisent à sa santé.
Nous vous conseillons de tailler votre haie 1 à 2 fois par an, en fonction de sa composition :
Végétaux qui doivent être taillés une fois par an : if, berbéris, vieux thuya, etc.
Végétaux qui doivent être taillés 2 fois par an : troène, charme, érable, hêtre rouge, jeune thuya, etc.
Notez que les haies sont des lieux importants de la biodiversité. Elles sont notamment cruciales pour la nidification des oiseaux. Il est interdit de les tailler entre le 15 mars et le 31 juillet (du 16 mars au 15 août pour les agriculteurs). 

Homme brun taillant sa haie durant une belle journée

2-Choisissez une journée agréable pour élaguer votre haie

Vous devez éviter de couper votre haie pendant les périodes de gel, de chaleurs élevées et de fort ensoleillement. Non seulement la taille est bien plus pénible à réaliser, à cause des conditions difficiles, mais vous risquez également d'abîmer votre haie. En effet, le froid, un ensoleillement excessif et les températures élevées sont fatales aux coupes fraîches. Nous vous conseillons donc de tailler votre haie pendant une journée nuageuse, avec des températures positives, après la fin des gelées.

3-Utilisez du matériel adapté et bien entretenu

Un matériel de coupe efficace et en parfait état est la clé d'une taille de haie peu fatigante.

Choisissez un outil de coupe adapté (cisaille, taille-haie, etc.)

Vous devez utiliser un matériel de coupe personnalisé pour votre situation, afin de pouvoir réaliser votre coupe aussi efficacement que possible et en fournissant le minimum d'efforts.
Si votre haie est de taille modeste, une cisaille peut vous suffire, à condition d'être bien aiguisée. Sinon, vous devez utiliser un taille-haie. Choisissez un modèle spécialement conçu pour votre situation, afin que la coupe ne soit pas pénible :

Taille-haie télescopique : c'est l'appareil idéal si votre haie est haute. Vous n'aurez plus besoin de vous mettre sur la pointe des pieds ou de monter sur un support surélevé (escabeau, échelle, etc.) pour atteindre les branches les plus élevées et le sommet de votre clôture végétale.

Taille-haie électrique : c'est l'outil optimal si vous disposez d'une source d'alimentation électrique à proximité de votre haie. Cet outil est beaucoup plus léger que ses homologues et est bien moins éprouvant à manier.

Etc.

Un taille-haie usé est moins efficace et son utilisation vous demande plus d'efforts. Veillez donc à ce qu'il soit toujours bien affûté.

Jardnier hors-champ, coupant une haie avec un taille-haie

Les autres outils pour tailler votre haie

Pour effectuer la coupe de votre haie facilement, vous aurez besoin d'autres outils :

Equipements de sécurité personnalisés : vêtements de travail, gants et lunettes de protection, chaussures de sécurité, etc.

Équipements de sécurité adaptés à la situation : vêtements de travail, gants et lunettes de protection, chaussures de sécurité, etc.

Bâches ou sac à végétaux, pour recueillir les débris générés par la taille.

Râteau, pelle, et souffleur pour rassembler les déchets verts.

Remorque ou benne pour évacuer les branches coupées et autres débris.

Choisissez ces équipements selon vos besoins, afin de réaliser une taille aussi simple que possible.

4-Taillez votre haie avec méthode

Faire les bons gestes vous permet de réaliser votre coupe efficacement et vous évite de devoir réaliser des efforts inutiles. Vous devez donc procéder avec méthode :
Taillez votre haie de bas en haut : ainsi les déchets verts ne se prendront pas dans les branches plus basses, vous forçant à les dégager.
Coupez les côtés de la haie avant son sommet : la taille du haut de votre brise-vue végétal étant la partie la plus compliquée du processus, cette démarche vous facilite la tâche.
Gardez le taille-haie près de votre corps et évitez de tendre les bras :  vous pourrez ainsi manier votre appareil plus facilement, et éviter les efforts inutiles.
Taillez vers les bords de la haie, en inclinant légèrement la lame, afin d'évacuer les déchets verts plus facilement.
Utilisez un échafaudage pour atteindre le sommet de votre haie : si vous ne possédez pas de taille-haie télescopique, c'est l'option à privilégier pour couper le sommet de votre haie. Un échafaudage est bien plus sécurisé qu'un escabeau ou une échelle.

N'oubliez pas de tailler votre haie pour qu'elle soit plus large à la base qu'en hauteur, afin de favoriser la bonne pénétration de la lumière. Pour en savoir plus, découvrez nos 6 conseils pour bien tailler votre haie !