Comment tailler les rosiers en automne ? – 5 conseils pour réussir

  • Publié le : 12/10/2023
  • Catégories :  
  • Jardin

Vous souhaitez vous occuper de votre rosier avant l’hiver, afin de le débarrasser de ses branches mortes ou malades ou de l’empêcher de devenir trop touffu ? Si vous habitez dans une région dont le climat est doux, nous vous y encourageons ! 

Les rosiers ont besoin d’un entretien régulier, afin de prospérer. Vous pouvez les tailler jusqu’à deux fois par an, selon votre localisation géographique. La taille la plus importante se déroule à la fin de l’hiver, mais vous pouvez en réaliser une, plus légère, en automne. Découvrez nos 5 conseils pour réussir la taille de votre rosier en automne !

Pourquoi tailler ses rosiers en automne ?

La taille principale des rosiers a lieu après les gelées, entre la fin de l’hiver et le début du printemps. Il est plus rare d’effectuer cette démarche en automne, car elle n’est pas obligatoire. La taille d’automne permet de nettoyer le rosier, de le renforcer et de le préparer à la taille de printemps, qui sera facilitée par cette opération préalable. 

Évitez de pratiquer la taille automnale dans les régions froides

Si vous habitez dans une région où le climat est froid, ne taillez pas votre rosier en l’automne. En effet, selon certains, la taille affaiblit l’arbuste, qui n’est donc plus en mesure de résister à des températures très rigoureuses. En revanche, si vous habitez dans une région où le climat est plus doux, vous pouvez nettoyer votre rosier sans problème.

Rosier en fleur recouvert de neige

Taillez votre rosier fin octobre ou en novembre

La taille d’automne de vos rosiers peut être réalisée à partir de la fin du mois d’octobre ou pendant le mois de novembre. À cette période, ils ont perdu leurs feuilles et ont débuté leur repos végétatif. Vous devez procéder avant les premières gelées, afin de ne pas menacer la pérennité de vos rosiers. 

Nettoyez vos rosiers 

Vous devez élaguer votre rosier, afin de le débarrasser de toutes les branches, inutiles ou nuisibles, qui représentent une menace pour sa prospérité.

Supprimez les parties inutiles et nuisibles de votre rosier

La première étape de la taille d’un rosier en automne consiste à le débarrasser de tous les éléments inutiles ou nuisibles :

Les branches mortes, pourries, cassées ou malades ;

Les branches qui ont définitivement cessé de fleurir ;

Les branches en surnombre, qui encombrent le cœur de l’arbuste ;

Les plus vieilles branches de la base.

En laissant ces parties du rosier en place pendant la saison hivernale, vous courez le risque de nuire à la santé de votre arbuste. Si vous laissez les maladies se propager, il pourrait même contaminer les végétaux voisins. Ce nettoyage peut donc être assimilé à la suppression des fruits momifiés qui restent sur les arbres fruitiers. Utilisez un sécateur aux lames tranchantes et stériles. Vous pouvez mettre des gants de jardinage, pour protéger vos mains.

Branches et feuilles de rosiers atteintes par l’oïdium

Le débroussaillage de votre rosier permet de garantir sa prospérité

Par ailleurs, la réalisation de cette tâche est bénéfique pour la santé de votre rosier. Vous favorisez le renouvellement de votre arbuste. D’autre part, le retrait des branches surnuméraires de votre rosier facilite la bonne pénétration de la lumière en son sein, ce qui encourage sa floraison.

Débarrassez-vous des branches coupées en les ajoutant à vos déchets verts ou en les emmenant en déchetterie, afin de ne pas risquer de propager de maladies.

Ramassez les feuilles mortes au pied de votre rosier

Vous devez profiter de la taille d’automne pour ramasser toutes les feuilles mortes, tombées au pied de vos rosiers. Ces feuilles peuvent être contaminées par des maladies (oïdium, etc.) ou être envahies par les parasites, qu’elles risquent de transmettre à vos rosiers ou à d’autres végétaux. Nous vous conseillons de vous en débarrasser, pour éviter les risques de propagation. Leur incinération est interdite, mais vous pouvez les déposer dans une déchetterie, ou les ajouter à vos autres déchets verts, si votre commune en organise la collecte.

Taillez les rameaux de votre rosier

Pour que la taille de votre rosier soit efficace, vous devez raccourcir de moitié les rameaux que vous souhaitez conserver. Vous devez les couper en biais, à 1 cm au-dessus d’un bourgeon, en orientant la contre-lame de l’outil vers l’extérieur, pour éviter d’écraser l’extrémité du rameau. Veillez à ne pas couper trop près ou trop loin du bourgeon. Ne raccourcissez pas trop les branches, car vous les rendriez incapables de résister au gel.

Taille des rameaux d’un rosier, en automne, avec un sécateur

Grâce à cette démarche, vous évitez que votre arbuste s’épuise, vous le rendez moins vulnérable au vent. Évacuez ensuite les déchets verts obtenus.


En suivant ces 5 conseils, vous mettez toutes les chances de votre côté pour réussir la taille d’automne de votre rosier. Vous lui permettez ainsi d’affronter l’hiver dans les meilleures conditions et vous le préparez à la taille de printemps.

Vous souhaitez faire appel à nous pour prendre soin de nos arbustes ? Notre entreprise est spécialisée dans l’entretien des jardins des particuliers. Contactez-nous pour faire appel à nos services !


Articles récents

6 conseils pour préparer son jardin en permaculture pour l’hiver
09 janvier 2023
Découvrez nos 6 conseils pour préparer votre jardin en permaculture à la pér...
5 fleurs vivaces à planter au jardin en novembre
09 janvier 2023
Découvrez 5 fleurs que vous pouvez planter dans votre jardin au mois de novembr...
5 soupes de légumes de saison pour l’automne
09 janvier 2023
Découvrez 5 exemples de légumes de saison à utiliser pour faire de la soupe d...